Etonnant et rare lac Pavin

Publié le 1 Novembre 2016

Extrait de l'émission "Des Racines et Des Ailes : En Auvergne, du Puy-de-Dôme au Cantal" diffusée le 14/09/2016.

Le plus profond des lacs d’Auvergne fait des révélations fascinantes. Etranges phénomènes rapportés au fil des siècles, découvertes scientifiques... et tout ce que vous n'imaginez pas !

Quand le vent dessine des rides irisées de soleil ou d’argent sur son cratère presque parfait, le lac Pavin est d’abord d’une fascinante beauté. 

C'est aussi ces 92 mètres d’eaux sombres, à l'encre desquelles se sont écrites plus de 1.800 références scientifiques ou mythologiques. 
 
 Le Pavin, c'est deux lacs superposés
 
Ou plus exactement deux masses d'eau qui ne se mélangent jamais, sauf sur quelques mètres. 
De la surface jusqu’à une soixantaine de mètres de profondeur: c'est un lac presque classique et poissonneux. Puis en dessous, de 65 à 92 mètres, tout change avec des eaux de compositions très différentes et surtout sans oxygène depuis des millénaires. 
 
C'est un lac qui se « retourne »
 
Il a fallu attendre les années 1950 pour que des chercheurs clermontois découvrent cette autre singularité : une à deux fois par an, le lac de surface (0-60 mètres) se "retourne"! 
Lorsqu’elles deviennent plus froides, les eaux de la partie supérieure tombent mécaniquement au fond (du lac de surface) et inversement. Ce phénomène fait du Pavin l’un des rarissimes lacs méromictiques d’Europe. Une caractéristique qui justifie à elle seule son intérêt scientifique international.

Rédigé par Gîte de Nonette, grandeur nature !

Publié dans #Balades - Rando -Découvertes

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article